Agnieszka Ufniarz

Elle a la capacité extraordinaire de contrôler les projets les plus complexes comme un pianiste déchiffre une partition et contrôle son instrument. Et ce n’est pas une comparaison vide de sens, car Agnieszka maîtrise le piano de façon magistrale (lauréate de concours internationaux à New York et Paris) elle a décidé d’explorer les secrets de la musique dans des écoles prestigieuses:l’École Supérieure de Musique Reine-Sophie de Madrid, Ecole Normale de Musique de Paris – Alfred Cortot, L’Université de Tel Aviv. Comme elle peut mémoriser et organiser des milliers de notes et en même temps, jouer cinq voix dans une fugue de Bach, elle peut gérer des projets très complexes, en organisant chaque détail en un ensemble logique et en veillant à ce qu’aucune fausse note n’apparaisse.

Jeremy Nedjar

La légende raconte que sa peluche préférée était une cassette VHS du film “L’Histoire sans fin”. Une chose est sûre, sa première passion, pour le cinéma, l’a amené à étudier à l’École Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation (EICAR – École de Cinéma) à Paris, pour ouvrir plus tard sa première société de production audiovisuelle dans laquelle il a perfectionné ses pas en tant que producteur, réalisateur, caméraman et monteur. Vouloir se sentir comme une star hollywoodienne, lui a valu le rôle de journaliste dans le film “Ma femme est une actrice” dans lequel il a prononcé cette phrase mythique à Charlotte Gainsbourg : “Qu’est ce que ça te fait de partager l’affiche avec lui ? “Amateur de tir à l’arc et d’arts martiaux, il maitrise parfaitement l’espace dans lequel son œil capturera tous les détails ; et armé d’une caméra, encore davantage.